La réalité virtuelle dans l’industrie

La réalité virtuelle est perçue par le public comme animation sortie des films de science-fiction, alors qu’elle a déjà de nombreuses applications concrètes dans le monde réel. Au cours des dernières années, l’industrie s’est appropriée cette technologie afin de fluidifier la production et réduire les coûts. Nous avons sélectionné pour vous quelques exemples d’utilisation de nos outils de réalité virtuelle par nos clients. Ces utilisations créent une rupture profonde dans le fonctionnement industriel.

Revue de design

La réalité virtuelle offre une meilleure appréciation des formes et volumes. Elle permet au designer de repérer et corriger les écarts entre le modèle virtuel et ce qu’il avait imaginé. Contrairement à l’écran d’ordinateur, la réalité virtuelle permet une appréciation parfaite des volumes réels et présente le produit à une échelle “1:1”. Les différences sont repérées et corrigées plus tôt. La conception est ainsi plus rapide avec la réalité virtuelle.

Revue collaborative lors du passage du design à l’ingénierie

La réalité virtuelle facilite le travail collaboratif. Elle permet au graphiste, en concertation avec le modéliste, d’inscrire des modifications directement sur le modèle 3D créé à partir de ses croquis. L’incertitude d’interprétation entre le croquis et la modélisation 3D est ainsi réduite. Les cycles de modification et de validation entre collaborateurs sont optimisés, le flux de production s’en trouve amélioré.

Échanges entre les collaborateurs distants travaillant sur le même produit

Les grands groupes sont de plus en plus internationalisés. La réalité virtuelle permet de présenter tous les aspects d’un produit en développement à des collaborateurs éloignés géographiquement.

Le produit peut être manipulé virtuellement par les différents collaborateurs et le groupe profite ainsi de l’expertise de toutes ses équipes, même éloignées géographiquement les unes des autres.

Tests et validation de l’ergonomie d’un produit

Un modèle en réalité virtuelle permet des interactions quasi-impossibles avec un modèle physique, comme par exemple la découpe partielle ou intégrale.

Lors des sessions de test en réalité virtuelle, les analyses poussées d’interactions, d’animations et d’ergonomie sont facilitées. Plusieurs cycles d’analyse et de correction sont réalisés avant de recourir à un modèle physique.

Validation du produit avec un client avant production

La validation de produit en réalité virtuelle est souvent plus parlante au client final qu’un rapport technique. L’effet “waouh” est garanti, l’expérience du produit facilite la prise de décision.

Grâce à la réalité virtuelle, il devient plus facile de susciter l’intérêt du client, de le rassurer et d’obtenir la validation du produit avant le lancement de la production. Il s’agit d’un avantage sans pareil dans le secteur du grand luxe, où les produits sont souvent uniques et composés de matières rares, ou encore dans l’industrie aéronautique, où les cabines d’avion sont trop massives et trop complexes pour que des maquettes soient fabriquées en taille réelle avant production.

Différenciation face aux concurrents dans l’esprit des clients potentiels

Le nombre de casques HTC Vive présents lors des salons les dernières années prouve l’efficacité de la réalité virtuelle pour attirer l’intérêt des passants et des clients potentiels. Elle est aussi efficace dans une concession ou un point de vente que dans une exposition.

La réalité virtuelle offre une expérience complète du produit. Lors du lancement d’un produit, l’utilisation de la réalité virtuelle permet de communiquer ainsi que de transmettre l’expérience produit imaginée.

Formation des salariés et d'utilisateurs du produit

Parce que la réalité virtuelle permet de recréer numériquement des situations réelles, elle est de plus en plus utilisée dans le domaine de la formation. Au niveau industriel, elle répond au besoin de formation du personnel technique, par exemple, dans l’assemblage délicat de pièces de précision. La réalité virtuelle permet en plus de former et d'entraîner certaines professions à interagir avec des appareils numériques afin de simuler des interventions à distance.

La réalité virtuelle réduit les coûts de formation lorsque l’objet de la formation est complexe, cher, difficile à reproduire, ou associé à des situations à risque. De plus, des études montrent que les informations présentées en réalité virtuelle sont plus faciles à retenir que des formations présentées dans des conditions non immersives.


La réalité virtuelle : un accès aux innovations du futur

“Il est impératif de comprendre le vrai coût de l’acquisition des données” (David Graham)


Contact
  1. *Merci de nous indiquer votre nom et prénom
  2. *Merci de nous indiquer votre société
  3. *Merci de nous indiquer votre adresse e-mail professionnelle
  4. Invalid Input
  5. Merci de nous indiquer votre message